1/2 finale de coupe des Vosges : Plainfaing - Chavelot : 73-49



Nos minimes filles jouaient ce samedi 7 mai la demi finale de coupe des Vosges et le moins que l'on puisse dire est qu'elles sont passés trés prés de l'exploit.
Dés l'entâme du match nos filles montrent leur grosse motivation malgré le fait qu'elles ne sont que 6 (Lucie Claudon absente) en remportant le premier quart-temps 16-15. Dans le deuxième, elles continuent de tenir tête aux plainfinoises qui ne reconnaissent plus les chavelotaises qu'elles avaient étrillée 80-23 il y a moins de deux mois. Estelle et Armony font feu de tout bois tandis que Lise, dont c'était le retour, et Chloe tiennent la baraque en défense tant et si bien que nos minimes mènent à la pause 28-27. Dans le troisième quart-temps, le manque de banc commence à se faire sentir avec, de plus, Armony nantie de 4 fautes qui ne peut plus défendre malgré cela les notres se battent et arrivent au début du quatrième quart temps à -14. Tentant le tout pour le tout Franco met en place une press qui porte ses fruits car on revient à 9 points des locales qui commencent à s'énerver. Il reste 5 minutes et c'est là que tout bascule en notre défaveur avec un arbitrage très à la maison qui fait son oeuvre en nous sortant Armony et Chloe pour 5 fautes, puis la malédiction avec les blessures pour entorse d'Estelle et Lise qui finira tout de même le match. On finit les 2 minutes 45 restantes à 3 (Lise, Valorys et Annabelle qui est encore benjamine) et un score qui s'alourdit de 10 dernières unités dans le final pour venir mourir à 49-73.
Toutes les filles sont à féliciter avec tout de même une mention spéciale à Estelle Grammont auteur de 31 points... 

Le mot du coach : je suis tés déçu pour les filles car elles ont tout donné mais ce qui me met le plus hors de moi c'est que pour une demi finale de coupe des Vosges, on ne soit pas foutu, à la commission des arbitres, de désigner 2 arbitres, 2 vrais, et pas 1 arbitre qui a sifflé presque toute la saison pour Plainfaing et qui fait presque partie de la maison, si vous voyez ce que je veux dire !!!
Je ne pése pas mes mots et les assume !!!
Sinon je suis fier de ce groupe que je vais quitter mais qui montre que le travail du basique et des fondamentaux fait en trois ans porte ses fruits et je suis sûr que l'an prochain avec l'apport des cadettes les premières victoires tomberont. On en était pas loin aujourd'hui...  

Photo : Stéphane Claudon (prise durant Chavelot - Vittel)