Seniors F. 5ème journée, Chavelot - Rombas : 65 - 105


En recevant une équipe du haut du tableau avec deux joueuses cadres amoindries suite à des blessures, la tâche s’annonçait plus que difficile pour les Chavelotaises.
Elles entament ce match de la meilleure manière qui soit par un 4-0. Quelques paniers manqués permettent à Rombas de recoller rapidement au score. Les bleues prennent rapidement le large mais nos joueuses parviennent à limiter l’écart à l’approche de la fin du premier quart-temps : 14-19.
Le début de deuxième période est un peu difficile pour nos filles qui concèdent un 8-0 pour être mener 14-27 après un peu plus de deux minutes. Du mieux après cinq minutes de jeu mais nos joueuses subissent une équipe de Rombas qui déroule son basket et qui, en plus, est aidée par une réussite insolente à l’image d’un lointain panier à trois points marqué sous le buzzer de la mi-temps : 29-54.
A la reprise, les chavelotaises n’ont plus grand espoir quant à l’issue du match mais elles ne baissent pas les bras. Courageuses, elles continuent d’attaquer même si elles ne parviennent pas à recoller au score : 45-83
La meilleure période pour les joueuses locales. Elles parviennent dans ce quart-temps à faire quasiment jeu égal avec Rombas (20-22) en donnant du temps de jeu à leur nouvelle recrues : Mathilde FRICOT, qui parvient à inscrire ses deux premiers points, et à la cadette Alicia VALLAR venue porter main forte à ses ainées en inscrivant ses deux premiers points chez « les grandes ». Elles se battent jusqu’au bout mais doivent s’incliner sur le sévère score de 65 à 105.
Au-delà du résultat, on ne peut qu’admirer la détermination de nos joueuses qui n’ont jamais lâché, prises dans ce match perdu d’avance. Le public présent ne s’y est pas trompé et à su encourager ses valeureuses basketteuses tout au long de la partie.

Le mot de la coach : « Avec l’effectif aligné pour ce match, je suis satisfaite de la prestation des joueuses et de l’engouement général. Merci aux filles de ne pas se décourager dans ces conditions ! »