La vie du Club, Déplacement à Vincennes avec nos Minimes Féminines Interzones


« Il est cinq heure, Paris s 'éveille..... » mais Chavelot reste endormi et il est bien difficile de se lever en ce dimanche matin.

Avec Lise, mon épouse, nous quittons la maison chargés comme des mulets (boissons, glacière, appareil photo....) pour rejoindre le lieu de rendez-vous pour le départ. Il fait encore nuit noire et les rues chavelotaises sont bien désertes. Les trottoirs sont trempés mais heureusement il ne pleut pas. Nous arrivons sur la place un peu avant 6 heures en même temps que le bus. Le temps de faire le tour des participants encore pas bien réveillés et il est temps de prendre place dans le bus pour un long périple.

Les premiers kilomètres se font dans un calme olympien. Le coach Doudou termine sa nuit pour se remettre de son match de la veille et beaucoup de monde l'accompagne dans son sommeil.

Un premier arrêt nous permet de nous dégourdir les jambes et de prendre un petit déjeuner bien mérité. Le temps reste couvert mais on peut voir des petits coins de ciel bleu.

Vers 11H30, deuxième arrêt pour un pique-nique improvisé sur le parking d'une station-service. Le soleil est de la partie et l'ambiance est au beau fixe. Après trois quart d'heure de pause, nous repartons vers la capitale.

Nous arrivons à Vincennes vers 12H30. Nous retrouvons les familles Betis, Grandemange et Guerlesquin, qui ont adapté leur départ en vacances pour que leurs filles soient présentes et qui nous attendent de pied ferme sur le trottoir en face du gymnase.

Pressées dans découdre, nos joueuses sont déçues de voir que le terrain n'est pas disponible car un match est en cours. La rencontre débute avec beaucoup de retard vers 13H40 et pour couronner le tout, les chavelotaises nous offrent une prolongation afin de faire durer le plaisir (Voir article sur la rencontre).

Le temps pour les filles de se doucher et nous remontons dans le bus vers 16H30 pour entamer le chemin du retour.

Après être sortis assez facilement de la capitale, nous effectuons notre dernier arrêt repas en profitant des derniers raillons du soleil.

Au fil des kilomètres, la lumière diminue progressivement pour faire place à la nuit et le calme s'installe dans le bus. A l'approche de nos chères Vosges, la pluie fait naturellement son apparition !

Arrivée à Chavelot vers 22H30 après une bien longue journée. Ce fut bien fatiguant mais c'est une très belle journée de partage avec, cerise sur le gâteau, une superbe victoire de nos joueuses.

Stéphane